28.2.08

Baise m’encor

Baise m’encor, rebaise moy et baise.
Donne m’en un de tes plus savoureus,
Donne m’en un de tes plus amoureus :
Je t’en rendray quatre plus chaus que braise.

Las, te plains-tu ? ça que ce doux mal j’apaise,
En t’en donnant dix autres doucereus.
Ainsi meslans nos baisers tant heureus,
Jouissons nous l’un de l’autre à notre aise.

Lors double vie à chacun en suivra.
Chacun en soy et son ami vivra.
Permets m’Amour penser quelque folie :

Tousjours suis mal, vivant discrettement
Et ne me puis donner contentement,
Si hors de moy ne fay quelque saillie.

Merci à Papageno.

2 commenti:

giorgia ha detto...

ehi, ma questo post non è in italiano!!! ;)

maliarda ha detto...

Hai ragione. Ma rappresenta un mio desiderio—per un amante che sappia amare, e che non sia carogna!

Bacioni a te!